Chambres à vide : avantages et limitations dans les applications industrielles

agroalimentaire

Publié le : 30 juillet 20234 mins de lecture

Destinées au maintien d’une pression atmosphérique inférieure à la normale, les chambres à vide sont des dispositifs largement utilisés dans bien des secteurs industriels. Ces espaces clos permettent de fabriquer des produits spécifiques mais aussi de bénéficier des conditions adéquates en matière de recherche scientifique. Pour mieux comprendre les atouts de ces installations, il est intéressant de comprendre de quelle manière il est possible de les utiliser dans la sphère industrielle. Un point est à faire également sur les limites de ces espaces, en matière de coût et d’entretien.

Le dépôt de revêtement et la fabrication de composants

Les chambres à vide sont aujourd’hui fréquemment employées pour la pose de revêtements minces sur des matériaux variés (verre, métaux, plastiques, etc.). La réduction de la pression atmosphérique à l’intérieur de la chambre donne accès à l’environnement idéal pour avoir recours à de tels procédés. Le dépôt sous vide est un gage de qualité et de durabilité pour les produits obtenus. Ces conditions particulières sont indispensables pour les opérations de fabrication dans l’industrie électronique. Une enceinte à vide permet de fabriquer des composants électroniques et des semi-conducteurs avec les méthodes du dépôt chimique ainsi que du dépôt physique en phase vapeur. Ces techniques innovantes permettent de concevoir les puces et les éléments électroniques indispensables pour les produits de haute technologie. Le dépôt sous vide est utilisé également au sein de l’industrie optique pour assurer la fabrication de composants photoniques et de dispositifs variés. La création de couches optiques, de filtres et de lentilles donne accès à des applications multiples, en particulier dans le domaine des télécommunications.

L’analyse scientifique et l’agroalimentaire

Les environnements sous vide constituent des impératifs dans certains domaines de recherche scientifique. Les analyses propres à la spectrométrie de masse et à la microscopie électronique à balayage nécessitent notamment de telles conditions pour obtenir des résultats fiables et précis. Autre application industrielle pour ces dispositifs, l’aérospatiale et la recherche spatiale ont besoin d’avoir accès à des enceintes à vide pour reproduire les conditions rencontrées dans l’espace. Il est possible de cette manière de réaliser tous les tests de sécurité indispensables sur les instruments et les équipements qui vont être employés lors de missions spatiales, afin de savoir comment ceux-ci sont affectés par les conditions de vide. Dernier point, l’industrie agroalimentaire utilise couramment ces installations pour le conditionnement sous vide des aliments. Cette méthode permet d’augmenter la durée de conservation et de garder la fraîcheur des produits plus longtemps. La lyophilisation des aliments passe aussi par ce type de structure.

Des contraintes à respecter pour une bonne utilisation

Certaines limitations existent cependant pour ces dispositifs de haute performance. Les coûts d’achat et d’installation nécessitent un investissement initial important de la part des entreprises. Celles-ci devront mettre aussi en œuvre des protocoles adaptés pour l’entretien et la maintenance de ces équipements. Les pompes à vide comme les joints d’étanchéité sont des éléments qui requièrent des vérifications fréquentes pour éviter les pannes qui pourraient entraîner l’arrêt momentané de la production. Selon les dimensions des pièces ou des matériaux à traiter, les entreprises pourront avoir besoin d’investir dans des chambres conçues sur mesure. Il devient alors indispensable de travailler avec une société spécialisée dans la fabrication de tels systèmes.


Plan du site